Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 01:39

http://farm6.static.flickr.com/5070/5663497793_e1e802998a_b.jpg

Le RC Cannes, vainqueur de la Coupe de France de volley 2011

 

Le 17 avril dernier, c'était la finale de la coupe de France de volley ball féminin qui se déroule traditionnellement au stade Pierre de Coubertin. Cette année, point d'Armelle Faesch ni d'Asptt Mulhouse car c'était Le Cannet qui était cette fois-ci dans le rôle de l'outsider en face de l'ogre hexagonal, le RC Cannes qui domine le volley depuis de longues années.

Les supporters du Cannet croyaient dur comme fer en leur équipe favorite mais je ne me faisais personnellement pas d'illusion quant à l'issue de la rencontre. Pourtant, une finale est une finale, ça se joue et surtout ça se gagne et point de fatigue de fin de saison, c'est là qu'il faut tout donner. Les joueuses des deux équipes s'échauffaient et c'est un moment important car on peut sentir dès ces premiers instants qui va l'emporter, qui est en forme et j'ai tout de suite eu cette impression de puissance chez les inamovibles cannoises avec notamment leur capitane emblématique, Victoria Ravva.

Place au match. Les premiers points voient l'équipe du Cannet emmenée par l'inoxydable passeuse Salinas marquer de jolies points à la suite d'attaques bien menées. De l'autre côté du filet, la machine cannoise ne tardait pas non plus à embrayer et à faire montre de son savoir-faire à ce niveau de compétition. Par rapport à l'année dernière où j'avais pu découvrir le leadership tranquille de la charmante Armelle Faesch, j'étais un peu décontenancée par l'approximation dans les touches de balle et les attaques qui allaient peu à peu émailler ce premiet set. A ce jeu là, c'est bien le RC Cannes qui se montrait tout de même plus solide et empochait sans trop de difficulté cette première manche dans une bonne ambiance.

Le propre des grandes équipes, c'est qu'elles ne donnent pas l'impression de forcer. Cannes avait bien étudié son plan de jeu et exécutait tranquillement ses attaques alors que pour Le Cannet, chaque point n'était gagné qu'à la suite d'âpres échanges. Aucun point ne venait facilement et peu à peu, les joueuses du Cannet commençaient à jouer en surrégime en essayant de jouer un peu trop au dessus de leurs possibilités et en oubliant parfois des fondamentaux simples, c'est facile à dire des tribunes et quand on n'a pas à faire face au bloc cannois...

Du point de vue individuel, je retiendrais notamment les cannoises Marchenko et Spasojevic qui ont été ultra efficaces en attaque. Défensivement, les cannoises ont su habilement décrypter les attaques de leurs voisines azuréennes en proposant très souvent un bloc à trois absolument infranchissable. Dès lors, malgré la vaillance du Cannet, c'est bel et bien l'équipe phare du championnat français qui se rapprochait inexorablement d'un nouveau trophée.

Au delà du score sans appel, j'ai encore une fois apprécié l'unité qui règne dans chaque équipe. Chaque joueuse est un élément important et après chaque point, gagné ou perdu, les joueuses s'encouragent à juste titre car partir au contre cinquante fois par match, faire des sauvetages à chaque smash adverse et passer au dessus du contre est vraiment épuisant. Le sport, c'est la santé, c'est aussi fatigant.

La rencontre se terminait par une victoire logique de Cannes par trois sets secs à zéro et les joueuses de Yan Fang pouvaient exulter à la suite de ce nouveau succès. Le Cannet n'a pas de regret à avoir car ses joueuses ont donné le maximum alors qu'il fallait encore plus que cela. Cela dit, à l'avenir, il faudrait que l'équipe gagne en puissance notamment dans les attaques mais aussi proposer un contre plus imposant, diminuer les fautes au service et trouver une joueuse qui puisse faire des services puissants et gagner quelques points faciles, comme au tennis. En bref, recruter un leader offensif par lequel transitera les attaques, bon à Cannes il y a trois ou quatre éléments offensifs de grande classe. C'est pas gagné pour les détrôner. Je dis ça, je ne connais rien au volley mais j'aime bien regarder !

A l'année prochaine pour une nouvelle finale !

 

Quelques photos de cette finale

http://farm6.static.flickr.com/5225/5662353845_8039cbc94f_b.jpg

C'est la finale de la Coupe de France de volley au stade Pierre de Coubertin

 

http://farm6.static.flickr.com/5269/5662368387_7aa92a6134_b.jpg

Les deux équipes s'échauffent, j'ai bien aimé la n°12 du Cannet

 

http://farm6.static.flickr.com/5227/5662387753_01f1487fff_b.jpg

Présentation des équipes, la tension monte


http://farm6.static.flickr.com/5302/5662987854_d8c4293870_b.jpg

L'imposante défense cannoise


http://farm6.static.flickr.com/5028/5662446891_5f0d979b62_b.jpg

Le Cannet essaie par tous les moyens mais est confronté à un redoutable contre cannois


http://farm6.static.flickr.com/5221/5662500277_dcee5e3c2a_b.jpg

C'est la pause entre deux sets, il y a un peu d'animation !


http://farm6.static.flickr.com/5141/5663037088_35b352d36c_b.jpg

Cannes repart à l'attaque


http://farm6.static.flickr.com/5261/5663029774_32f92c5872_b.jpg

http://farm6.static.flickr.com/5063/5662440393_da446d5b80_b.jpg

Les points s'enchaînent, la victoire n'est plus très loin pour Cannes


http://farm6.static.flickr.com/5225/5662504369_e0620628b9_b.jpg

Victoire !


http://farm6.static.flickr.com/5187/5662539277_4bfa7f6b38_b.jpg

Le RC Cannes remporte un nouveau trophée


http://farm6.static.flickr.com/5145/5663129954_154abf40a7_b.jpg

Une petite interview pour la capitaine cannoise, Victoria Ravva

 

HK

Partager cet article

Repost 0
Published by Haruo Kakinoki
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La musique de nos vies
  • La musique de nos vies
  • : Je m'appelle Haruo Kakinoki. Je suis un passionné de musique folk et rock, de voyages et de photographie, tellement que j'ai l'habitude de faire les trois en même temps. "La musique de nos vies", c'est tout cela, raconter les expériences musicales vécues à Paris, à Londres ou n'importe où la musique me conduira. http://www.facebook.com/pages/La-musique-de-nos-vies/162553580463879
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens