Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 00:18

Alors que le mois de mars s'était déroulé tout en douceur, ce mois d'avril a été beaucoup plus laborieux et difficile. Pour autant cela n'a pas été une mauvaise expérience, bien au contraire, ce fut un bon test de volonté et d'endurance. C'est lorsque que les choses se gâtent qu'il faut montrer de la détermination.

 

http://farm5.static.flickr.com/4036/4542523127_6699087a17_b.jpgLe cycle d'avril a débuté le 11 avec le concert de Melissa Auf Der Maur (ancienne bassiste du groupe Hole de Courtney Love) à la Flèche d'or. je suis arrivé un peu plus tard que je ne l'aurai voulu et il y avait déjà bien une centaine de personnes mais j'ai pu tout de même avoir une bonne place au 3ème rang. Ensuite, durant la 1ère partie, une jeune demoiselle visiblement déjà saoule commençait à importuner tout le monde autour d'elle, ce qui a mis les gens de mauvaise humeur (l'ambiance était déjà glauque au départ). J'espérais qu'elle ne viendrait pas dans ma zone mais avant de comprendre ce qui se passait, la fille en question est arrivée en trombe juste à côté de moi durant la première chanson de Melissa Auf Der Maur. "Bonne chance !" m'a alors lancé une autre fille juste à côté de moi. Pour quelque raison que ce soit, à ce moment précis, il n'y avait qu'une seule chose qui me soit venue à l'esprit : je me suis rappelé de la chanteuse Vienna Teng qui nous a raconté cette histoire durant le Cayamo cruise 2009, elle jouait un concert aux Etats-Unis et il y avait un gars au premier rang qui ne faisait que de l'importuner, c'est à ce moment là que Brandi Carlile qui ouvrait pour Vienna ce soir-là s'est chargé de faire en sorte qu'il ne soit plus une gêne, sacrée Brandi ! Et donc, durant la première chanson que j'ai complètement oubliée, après avoir patienté quelques secondes, j'ai décidé que c'en était assez et j'ai fini par agripper la jeune fille et de la dégager prestement sur le côté. Le groupe avait alors juste achevé la première chanson et s'accordait pour la suivante, ce qui a permis aux gens autour de nous de pouvoir écouter notre échange de mots. J'étais assez satisfait parce que J'avais le sentiment que les autres pouvaient désormais apprécier le concert, même si je me suis retrouvé derrière 2 photographes. Pour en revenir à la demoiselle, c'était bizarre parce que pendant que je lui demandais d'arrêter de se comporter comme elle le faisait, elle ne me paraissait pas du tout impolie, juste complètement saoûle. Bref, c'était vraiment étrange.

Pour le concert en lui-même, j'ai vraiment aimé le concert de Melissa qui parle très bien français et qui surtout joue super bien de la basse (et vous connaissez mon faible pour les joueuses de basse). Elle était de bonne humeur et ravie de voir le public parisien venu si nombreux pour elle. Dès le concert fini, je suis parti discrètement pour éviter toute discussion inutile et sur le chemin du retour, j'ai senti que le mois d'avril allait être beaucoup plus dur que le mois de mars, je n'imaginais pas quelles proportions tout cela prendrait.


Une semaine plus tard, j'étais censé débuter des vacances électriques avec 7 concerts en autant de jours avec Jennie Abrahamson, Sarah Borges and the Broken Singles, Laura Gibson et Port O Brien, Basia Bulat, Joyce Jonathan, Laura Jansen et Holly Miranda (= la semaine de la femme !) mais comme vous l'avez vu, le volcan islandais au nom imprononçable et le nuage de cendres en ont décidé autrement, clouant les avions au sol, perturbant les projets d'une infinité de personnes tout autour du globe, qui pour beaucoup se retrouvés coincés à l'étranger avec le sentiment d'être abandonnés par leur gouvernement. L'impact de ce phénomène a été tout simplement incroyable, provoquant un chaos planétaire, des vacances "prolongées", des mariages sur webcam, des trains Eurostar surbookés... et des musiciens qui ne peuvent venir en Europe pour faire leurs tournées, en particulier Laura Jansen que j'étais supposé voir à Eindhoven. J'avais attendu ce concert depuis des mois et l'annulation a été difficile à accepter. De plus, Laura avait même enregistré une petite séquence vidéo où elle expliquait presque les larmes à l'œil qu'elle devait annuler les dates de sa tournée hollandaise (dont elle est originaire) mais on la voit qu'elle conservait malgré tout le sourire à la fin de la séquence.


 

http://farm5.static.flickr.com/4035/4543172852_51038f2833_b.jpg

Jennie Abrahamson

 

Le dimanche 18 avril, la chanteuse suédoise Jennie Abrahamson est parvenue miraculeusement à rallier Paris en prenant plusieurs trains en partant de Stockholm pour jouer un petit showcase à Gals Rock à l'occasion de la sortie de son album en France. Jennie a joué dans une toute petite pièce devant une vingtaine de personnes, seule au clavier. Cela faisait bizarre d'être si proche d'elle et qui plus est, de l'entendre chanter sans micro. J'ai découvert Jennie en regardant des vidéos sur youtube quand je cherchais à voir à quoi ressemblaient le Café de la danse ou le point éphémère et j'ai tout de suite aimé sa voix, qui ressemble un peu à celle d'Emiliana Torrini, la chanteuse islandaise (pour rester dans le même sujet !). Après le showcase, j'ai pu parler quelques minutes à Jennie et elle a été très sympathique. C'était un bon départ pour la tournée mais je gardais en tête que c'était en principe la partie facile et que j'avais de la chance que Jennie ait pu venir à Paris.


Le jour suivant, je suis allé à Maidstone en Angleterre pour voir Sarah Borges and the Broken Singles. Ce qui m'a surpris tout d'abord, c'est de voir le hall de la gare, d'habitude assez tranquille tôt dans la matinée, agité de frénésie et bondé de monde, cela en raison de l'état du trafic aérien qui par mouvement de balancier a poussé les gens à prendre toutes les places de trains Eurostar disponibles. Je n'ai jamais vu le nuage de cendres mais j'en ai vu les conséquences. J'ai fait une petite visite de Maidstone puis je suis retourné à l'hôtel pour voir si les avions redécollaient et si les groupes que je devais voir arrivaient à voyager (ce qui n'était bien sûr pas le cas).

 

 

 http://farm5.static.flickr.com/4025/4543333522_17f17a2ac7_b.jpg

 Sarah Borges and the broken singles

 

Direction le Breeze Bar pour le concert. Stephanie Lambring venant de Nashville, Tennessee a assuré une très bonne première partie acoustique et country. Ensuite, Sarah Borges and the Broken Singles ont pris la scène. Sarah est une superbe artiste accompagnée de musiciens chevronnés. Dès le début j'ai adoré sa voix et son charisme et aussi le fait qu'elle joue de la musique country-blues qui n'est pas très répandue en France. Le public était un peu calme ou endormi comme l'a dit Sarah, ce qui est mieux que des gens totalement éméchés comme elle en voit lors de ses concerts américains. Quoi qu'il en soit, il y avait des places réservées alors je me suis trouvé au dernier rang, ce qui était décevant au départ, mais durant la première partie, j'ai laissé mon nouvel appareil photo (que j'utilisais pour la première fois ce jour même en concert) filmer sur le mini-trépied et je changeais de places pour prendre des photos sous différents angles et je faisais la même chose quand Sarah et son groupe ont commencé à jouer et donc j'ai bien profité de la situation finalement. De plus, j'étais un peu le seul qui semblait un peu excité par le concert, ce qu'a remarqué le groupe (c'est important pour la suite). Sarah a une voix puissante avec un petit accent qui convient parfaitement à ce genre musical, elle est vraiment amusante et agréable à regarder jouer, il y a même un peu de chorégraphie sur certaines chansons. Je ne connaissais pas du tout les morceaux, mais quand c'est du blues, c'est facile de capter le rythme. Après le concert, j'ai rencontré Sarah Borges et je lui ai dit combien j'ai apprécié ses chansons, je lui ai demandé aussi d'où elle venait et j'ai été content d'apprendre qu'elle est de Boston (et par conséquent fan des Red Sox). Elle est très agréable et enthousiaste (et grande). Parfois on sent instinctivement plus de connexion avec une artiste, vous ne pouvez pas l'expliquer mais elle était tout simplement très amicale et passionnée. A la fin, le gars qui s'occupait des CDs m'a dit de venir au concert le lendemain à Londres, ce qui m'a fait grandement hésiter, en effet, j'étais très près de changer mes plans et de rester une journée de plus en Angleterre, mais en raison des conditions volcaniques, je n'ai pas pu le faire étant donné que j'aurai eu des problèmes pour rentrer sur Paris et par ailleurs le prix aurait été vraiment déraisonnable. Malgré des conditions particulières, le fait même de ne pas avoir voulu au départ voir les 2 concerts a été une erreur fondamentale parce que j'ai choisi la diversité (et j'avais en effet un autre concert à Paris le lendemain) peut-être au détriment de ce que j'aime vraiment et j'aurais probablement dû aller à Londres dans une très belle salle de concert où j'étais déjà allé. Le groupe m'a dit qu'ils avaient vraiment apprécié d'être venu dans la campagne anglaise rien que pour eux et comme je ne pouvais aller à Londres, je me sentais un peu coupable de les laisser tomber, ce n'est probablement pas le cas mais j'ai eu ce sentiment étrange d'inachevé. Toutefois, je suis très satisfait d'avoir vu ce brillant groupe et je me fais la promesse de voir plus de dates la prochaine fois. Dans l'intervalle, j'ai appris que les concerts de Basia Bulat et Laura Jansen avait été annulés, je l'ai pris avec un stoïcisme certain car c'était tout à fait prévisible à ce stade et j'avais même commencé à échafauder des plans de rechange au cas où. J'étais tout de même bien déçu parce que j'étais vraiment impatient de voir Laura Jansen mais les vents n'ont pas bien tournés à ce moment là. Par contre, je n'étais pas en colère ou quoi que ce soit parce que honnêtement, même si ça m'a fait gaspiller un billet de train pour la Hollande, c'est vraiment un problème mineur par rapport au désarroi des gens bloqués à l'étranger.


 

http://farm5.static.flickr.com/4057/4542831777_db7a005fbf_b.jpg

Laura Gibson

 

J'étais de retour à Paris, prêt pour le prochain concert, enfin pas tout à fait parce que je me sentais vraiment fatigué et désorienté, ce mois d'avril m'avait réellement usé. Je suis allé voir Laura Gibson qui vient de Portland. Elle était dans la même salle, la Flèche d'Or en décembre dernier mais je ne la connaissais pas à l'époque. Laura a ouvert la soirée pour les deux autres groupes. Elle a une voix très douce et tient sa guitare sanglée très haut.

Le groupe Hillbilly Moon Explosion a suivi avec un spectacle très énergique de rockabilly. J'ai été très impressionné par le joueur de guitare et de contrebasse, il s'agit d'un instrument de fou, on peut même se tenir debout sur la contrebasse sans qu'elle ne casse.

Je devais voir Port O Brien, mais il était trop tard alors je suis allé à la maison. Ironie du sort, il y avait une grève des trains et j'ai dû prendre un taxi, à ce prix je serais bien resté pour Port O Brien.....

 

 

Le 21, je devais voir Basia Bulat au Café de la danse, principalement pour préparer le spectacle du lendemain de Joyce Jonathan prévue au même endroit. Malheureusement, le show a été annulé car Basia n'a finalement pu arriver que quelques jours après à Londres) mais il y avait encore un aspect positif, parce que je devais chercher quelque chose pour remplacer. C'est ainsi que j'ai pu découvrir des groupes totalement inconnus pour moi. Tout d'abord, je suis allé voir un showcase d'un groupe français appelé Ladylike Dragons à la Fnac des Ternes. C'était un peu étrange de voir un petit concert si tôt dans la journée, mais le groupe a joué avec beaucoup d'énergie. J'ai encore quelques problèmes quand je parle en français à un chanteur ou à une chanteuse en l'occurrence parce que je suis tellement habitué à parler en anglais dans ce genre de situation que je ne pouvais presque pas faire des phrases compréhensibles...

http://farm5.static.flickr.com/4004/4544025581_997d4c5e99_b.jpg

Dùnndotta

 

Puis quelques heures plus tard, je suis allé jeter un coup d'oeil au Réservoir, le lieu où Brandi Carlile était censée jouer le 4 mai. Cela a été une bonne surprise, non seulement pour la salle, parce que j'y suis allé une fois l'an dernier et que j'y ai retrouvé la même atmosphère intimiste et les superbes lumières, mais aussi pour les deux groupes que j'ai découverts. Le premier est appelé Dùnndotta, un groupe jouant de la musique bizarre venant de l'espace mais tout à fait accrocheur. Dùnndotta, c'est une fille qui chante et un gars qui l'accompagne à la guitare et qui s'occupe des effets de loop sur son ordinateur. La jeune fille parlait seulement en suédois, enfin je crois, pendant le spectacle et ensuite traduit par le guitariste mais à ma grande surprise, je l'ai entendue parler en français après le concert et je ne comprenais pas au début, mais j'ai ensuite réalisé que cela faisait partie du thème de l'espace... Quoi qu'il en soit, ils ont donné une brillante prestation et j'ai eu plaisir à prendre des photos avec des lumières extraordinaires, c'est vraiment l'une des raisons pour lesquelles j'aime tellement cet endroit.


 

 http://farm3.static.flickr.com/2686/4544195809_6970d27588_b.jpg

 Maelis

 

Une chanteuse française a suivi, du nom d'Audrey Maelis. Elle a joué un spectacle très cool, rien d'extraordinaire mais très agréable avec notamment une reprise très réussie de la chanson Something écrite par le Beatle George Harrison.

Ironie du sort, je suis rentré chez moi pour lire que la tournée européenne de Brandi Carlile a été reportée. Donc, fondamentalement, cette nuit de préparation a été peut-être inutile, car je ne sais pas si elle jouera au Réservoir, ce que je souhaite vivement qu'ils fassent. J'ai été déçu mais pas vraiment surpris par les nouvelles. Avril avait déjà été difficile et ce n'était finalement qu'une autre mauvaise nouvelle et il n'y avait rien que je pouvais faire à ce sujet de toute façon.

 

 

 http://farm5.static.flickr.com/4012/4544748101_682db3a619_b.jpg

 

http://farm3.static.flickr.com/2584/4545407110_3c31d638c0_b.jpg

 

 

En outre, j'ai appris que Holly Miranda a dû annuler sa tournée européenne. Par conséquent il ne me restait qu'un seul concert (enfin, c'est ce que je croyais avant ce concert), celui de Joyce Jonathan au Café de la Danse. Joyce est une chanteuse de grand talent, dont le premier album a été soutenue financièrement par ses fans sur My Major Company. Quelques mois après la sortie de son premier CD, elle était à Paris pour jouer devant une foule en délire pour un spectacle à guichets fermés. Joyce avec sa douce voix et sa personnalité attachante a donné une concert de bonne facture. Elle a acquis une belle confiance dans sa voix. Avant cette nuit-là, j'ai toujours pensé qu'elle ne poussait pas encore tout à fait sa voix et qu'il y avait une bonne marge de progression mais là, je l'ai senti vraiment plus à l'aise ainsi que tout le public qui a été enthousiaste. J'ai adoré aussi le café de la danse qui est proche du quartier animé de la Bastille. De mon point de vue, Paris a beaucoup de belles salles avec de bonnes lumières et je retournerai avec plaisir au café de la danse. Après son spectacle, elle a rencontré ses fans, elle était très souriante (elle a par ailleurs reçu à la fin de son concert son premier disque d'or des mains de Louis Bertignac !), gardant les choses très simples malgré sa soudaine célébrité et le succès. Joyce a beaucoup de talent, de la détermination et à un bel avenir devant elle.

 

 


 

 

 

 

http://farm5.static.flickr.com/4036/4548073079_abed1bb346_b.jpg

Line Kruse

 

Le vendredi 23, je devais voir la fierté de Hollande Laura Jansen à Eindhoven, mais le volcan islandais a dit non. Au lieu de cela, je suis allé voir mon premier concert de jazz, celui de Line Kruse, une violoniste danoise. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, je suis allé là-bas avec un esprit ouvert et en ayant entendu juste quelques morceaux sur sa page MySpace. Disons que j'ai été vraiment impressionné, je n'ai jamais compris la structure du jazz mais c'était vraiment rafraîchissant et différent de toute autre chose que j'avais écouté auparavant. Line est donc danoise, vit à Paris et parle couramment le français, ce qui m'a agréablement surpris. Après le showcase, je suis allé saluer cette artiste, en lui disant combien j'avais apprécié sa prestation, la première en matière de jazz. Je dois dire que Line a beaucoup de classe et d'élégance.

 

 


 http://farm5.static.flickr.com/4005/4548878484_5f8fd7fa0b_b.jpg

Esben and the witch

 

 

http://farm5.static.flickr.com/4068/4549352912_c88171247c_b.jpg

My girlfriend is better than yours

 

 

Puis je partais à la Flèche d'or une fois de plus, cette fois pour voir 2 groupes, l'un appelé Esben and the witch et l'autre, un groupe français chantant en anglais My girlfriend is better than yours. J'ai bien aimé, en particulier Esben, qui offre une musique à base de percussions et de chant assez unique et qui plaonge l'auditoire dans une atmosphère mystérieuse. Je regrette seulement le manque inhabituel de lumières et l'habituelle personne ivre qui ne peut pas s'arrêter de crier des bêtises.

Le samedi 24, Holly Miranda devait jouer à Paris, mais pour la même raison, elle a dû annuler sa tournée européenne dans son ensemble et j'ai décidé que j'avais fait assez de concerts pour cette semaine. Ce fut la fin d'une semaine folle et intense de la musique ... mais je n'avais pas encore fini tout mon programme...

 

 

 http://farm4.static.flickr.com/3329/4564646039_040245a1af_b.jpg

 

Sarah Borges and the Broken Singles ont annoncé à la dernière minute qu'ils joueraient à Bedford pour la fin de leur tournée au Royaume-Uni. C'était également pour moi la dernière occasion de les voir avant qu'ils ne retournent aux Etats-Unis donc j'ai sauté sur l'occasion. Le gars qui m'avait dit de venir au concert de Londres m'a reconnu immédiatement et il est content que je sois revenu. Binky le bassiste est aussi venu me parler un peu avant le concert et m'a dit qu'ils joueraient deux sets. A ce moment là, j'ai su que c'était le moment ou jamais de réaliser ce que j'avais derrière la tête. Nous reviendrons à cela dans quelques instants.

 

Le groupe a pris la scène avec Sarah dans une belle robe bleue. Elle aime vraiment présenter les chansons qu'elle va chanter et elle le fait de façon drôle et charmante. Elle a joué une nouvelle chanson Tell the same story et j'ai vraiment adoré la mélodie, en fait c'est le genre de chansons que j'aurai bien voulu composer, mais malheureusement je n'en ai pas le talent. Après cette première partie, j'ai rencontré Sarah et je lui ai donné un album avec les photos de Maidstone, elle l'a regardé du début à la fin et a été très contente de son cadeau. Je savais que je devais faire ma requête, car c'était l'occasion idéale et toutes les conditions étaient réunies alors j'ai demandé à Sarah si je pouvais jouer de la guitare sur scène, elle m'a demandé si je connaissais les accords de ses chansons, ce qui n'était pas du tout le cas, mais j'ai dit que je pouvais jouer un solo de guitare puis Sarah a dit okay et qu'elle trouverait quand elle pourrait me faire intervenir. Je pense que je me sentais très excité à l'idée de monter sur scène. je ne me souviens du reste pas trop de la 2ème partie... Au cours de la dernière chanson, Sarah Borges a remercié tous les nouveaux amis qu'ils ont rencontré lors de cette tournée au Royaume-Uni et elle m'a invité sur scène pour jouer de la guitare ! Tout le monde était content pour moi, c'était quelque chose. Ainsi, Sarah m'a remis sa guitare et c'était bizarre parce que sa guitare m'arrivait presque aux genoux, un peu comme si j'allais jouer du heavy metal ... Le groupe a commencé le rythme et je me suis lancé dans mon solo de guitare, qui n'était pas très bon, mais le public semblait aimer ça. Je prenais beaucoup de plaisir et je n'étais pas tellement intimidé parce qu'en fait, c'est ce que j'aurais aimé faire dans la vie. Paradoxalement j'adore ce genre de situations où il faut monter sur scène et ne pas se cacher. Nous avons fini le concert avec de nombreuses personnes que Sarah Borges a fait monter sur scène pour chanter tous ensemble.

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs525.snc3/29842_391484573829_841228829_3865887_7461375_n.jpg

 

J'étais très content de connaître une personne comme Sarah, je ne peux pas vraiment expliquer comment elle pouvait me laisser jouer de la guitare lors de son propre concert alors qu'elle ne savait rien de mon niveau de guitare. A mon avis, c'était assez osé de ma part de demander à jouer sur scène, mais ça l'était encore plus de la part de Sarah de me permettre de la faire. Je me sens honoré et presque choqué par tant de gentillesse, j'ai encore du mal à réaliser si c'était vrai ou non... Mais ce n'était définitivement vrai !

Quelques secondes après, certaines personnes ont commencé à me parler de ma "performance". Ca resterai une soirée très spéciale qui je n'oublierai pas de sitôt. J'ai aussi compris que c'est assez facile de jouer à la maison, mais c'est une autre histoire que de jouer sur une vraie scène avec de vraies personnes.

Nous avons ensuite tous allés au bar karaoké à côté, j'ai bavardé un peu avec tout le monde et enfin je suis rentré à mon hôtel pour découvrir que tout était fermé avec tout le monde en train de dormir. J'étais enfermé dehors pour la nuit. Je suis allé chercher un autre hôtel pour dormir un peu quand même et bien sûr j'ai trouvé un hôtel bien meilleur... Après 3 heures de sommeil il me restait à retourner à l'autre hôtel pour récupérer mes affaires et à prendre le train pour Londres. J'ai été à quelques minutes de manquer le train mais j'y suis tout de même parvenu et tout s'est bien déroulé à partir de là. Ces dernières 24 heures ont été très mouvementées et j'ai encore pu compter sur ma chance légendaire.


 

 


http://farm5.static.flickr.com/4015/4565391192_38189ce896_b.jpg

Marina and the diamonds

 

2 jours plus tard, je suis allé à un dernier concert pour clôturer ce mois étrange. J'ai vu Marina and the Diamonds dans la salle même où j'étais allé il y a 13 ans pour mon premier concert de rock (Tanya Donelly, novembre 1997). Je n'ai pu assister qu'à la toute fin du concert soit 5 chansons, mais Marina chantait très bien et j'aime surtout son jeu de scène. Les lumières étaient bien, la salle est très agréable mais je préfère quand même le Réservoir. Quant à Marina and the diamonds, je vais la voir dans un de mes endroits préférés, au Botanique à Bruxelles en juin.

 

Ce mois d'avril a été tout à fait étrange, plein de surprises, y compris des mauvaises surprises, mais la chose que je retiens, c'est que, même si c'était laborieux, je n'ai jamais cessé de donner un effort maximum chaque jour et je pense qu'il n'y avait pas grand-chose d'autre que j'aurais pu faire. il y avait des circonstances défavorables, en particulier le volcan avec le nuage de cendres et le chaos qui s'est abattu sur le trafic aérien conduisant à un grand nombre d'annulations de tournées, mais dans l'ensemble, je pense que j'ai fait de mon mieux pour que le monde ne s'écroule pas. Les concerts auxquelles j'ai assistés étaient tous bien voire superbes et il y avait bien sûr ce moment sur scène avec Sarah Borges, dont je me souviendrai pour le reste de ma vie. Sarah Borges est venue un peu de nulle part dans mon monde musical, mais j'ai senti dès la première fois à Maidstone que le courant passait très bien, ce qui a abouti à Bedford à cette invitation à jouer sur scène. Franchement, je ne vois pas beaucoup d'artistes qui ont fait cela auparavant. Au final, je suis content d'avoir eu toutes ces expériences et d'avoir vu des artistes vraiment étonnants et pleins de talent. Il est vrai que j'ai raté certains groupes à cause du volcan, mais ensuite j'en ai découvert d'autres dont je n'aurais jamais entendu parler autrement. Ce fut une étrange et parfois difficile mois d'avril, mais en y réfléchissant bien, ce fut un mois d'avril mémorable.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Haruo Kakinoki - dans concerts
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La musique de nos vies
  • La musique de nos vies
  • : Je m'appelle Haruo Kakinoki. Je suis un passionné de musique folk et rock, de voyages et de photographie, tellement que j'ai l'habitude de faire les trois en même temps. "La musique de nos vies", c'est tout cela, raconter les expériences musicales vécues à Paris, à Londres ou n'importe où la musique me conduira. http://www.facebook.com/pages/La-musique-de-nos-vies/162553580463879
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens