Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 21:07

 VALY BLACK-horz

 

Valy Black EP

(de gauche à droite : Lily, Dayana et Criss)

 

Il y a des rencontres dans la vie qui peuvent tout changer. La rencontre avec une personne, la rencontre avec un genre musical aussi. L'EP Valy Black est le résultat de ces rencontres et de ces opportunités que vous offre la vie et qu'il faut savoir saisir. Il y a un peu plus d'un an, je visitais la Roumanie et j'ai fait la connaissance d'une jolie demoiselle, Criss Black. Après avoir discuté et échangé des idées, il était évident que l'on devait joindre nos forces pour un projet musical totalement inédit pour moi et pour elle. En effet, on m'avait un peu aiguillé par le passé vers le hip hop, c'était pour moi une direction semble t-il incongrue vu mes influences blues, rock et folk. J'étais un peu circonspect à l'idée d'opérer un changement si radical mais après quelques séances, je me suis complètement immergé dans ce style qui est sans doute plus simple que la folk car il y a beaucoup moins de variations mais qui demande par contre d'être concis et percutant pour capter l'attention en quelques notes. C'est ce à quoi je me suis attelé avec ma chère Criss.

Criss, c'est un peu la petite soeur qu'on voudrait tous avoir, jolie, rigolote, dynamique. La vie a parfois été difficile pour elle mais ces expériences ont forgé son caractère bien trempé et elle possède une belle maturité malgré son jeune âge. Elle a l'air un peu innocente quand on la voit mais elle est volontaire et elle n'hésite pas à exprimer sa pensée. C'est ainsi que l'on s'est embarqué dans ce projet de morceaux hip hop. Au cours de ce périple, nous avons fait la connaissance de Lily et Dayana qui se sont jointes à notre aventure pour composer à leur tour des morceaux dans la même veine.

J'ai pris ma première guitare il y a quinze ou seize ans et je n'ai jamais arrêté de jouer depuis, c'est avec une grande ferveur que j'ai appris à jouer les chansons des Beatles, d'Oasis, des Stones, entre autres. Le switch vers le hip hop s'est étrangement bien opéré. Après une courte période de découverte et d'adaptation, j'empilais idée après idée avec l'aide de ma guitare. Finalement les 2 styles n'étaient pas spécialement éloignés ou opposés, la vraie différence se trouvant dans le rythme de la batterie.

Après plusieurs mois passés à composer, il fallait trier toutes nos idées et inspirations, c'était finalement le plus dur à faire tellement nous avions accumulé de matériel avec lequel travailler. Ce fut une période exaltante car nous étions poussés par cette envie de faire aboutir notre projet, on faisait quelque chose que nous avions rêvé de faire toute notre vie et nous avions finalement rassemblé toutes les pièces nécessaires. Je me souviendrais toutes ces soirées où on refaisait aussi le monde après avoir vivement débattu de quelle note ou de quel arrangement correspondait le mieux à l'esprit du morceau. Ces 6 morceaux reflètent le travail acharné de notre petite équipe, ils représentent des heures de concentration, de prises de son voire de prises de bec, mais par dessus tout, de nombreux moments de joie que je chérirai éternellement.

Les morceaux de Valy Black sont à la fois simples, directs et en même temps je trouve qu'ils recèlent leurs lots de mystères. Nous avons voulu des mélodies catchy et aussi intemporelles pour qu'on puisse les écouter avec la même attention maintenant ou dans dix ans. L'ambiance est assez mélancolique dans l'ensemble, elle est le reflet de cette introspection, de cette recherche du sens de la vie. Elle pourrait aussi être l'état de nos pensées quand on doit traverser des épreuves diffciles. Alors aussi mélancolique que soit cette musique, elle n'est en rien défaitiste ou désespérée, elle permet de regarder la situation actuelle avec des yeux lucides en attendant des jours meilleurs. il n'y a pas d'extravagance dans ces morceaux instrumentaux, on y a préféré la subtilité, la douceur mélodique qui s'ancre dans la tête de l'auditeur pour ne plus la lâcher. La finesse mélodique que l'on a patiemment recherchée tranche avec le tourbillon d'émotions qui nous parfois animaient, comme la colère, la frustration.

Les trois premiers morceaux ont cette tonalité urbaine à tendance américaine avec cette ligne de basse omniprésente voire menaçante. Elle pourrait traduire la situation économique ainsi que l'ambiance fort peu réjouissante du moment qui écrase la créativité et la joie de vivre de notre société. Les trois suivants sont plus centrés sur le regard que l'on porte sur soi-même. Dans la 4ème session, Le piano remplit l'espace musical de manière délicate tandis que les violons par les coups incisifs font vibrer la corde sensible au point de pouvoir un peu déstabiliser celui qui écoute. C'est pourtant le piano qui va marquer le moment glaçant de ce morceau par un crescendo agressivement martelé. Dans la 5ème session, je retiens notamment ces contrebasses qui donnent une profondeur incroyable à entendre, elles ont un je ne sais quoi d'apaisant. L'album se finit par un morceau plus optimiste porté par une mélodie un brin plus enjouée. On m'a fait remarqué que nos mélodies n'avaient jamais un côté glauque, elles étaient certes tristes assez sombres mais jamais dénuées d'espoir. Preuve en est que les notes finales permettre de conclure l'album sur un ton d'espérance.

La musique, c'est véritablement l'un des plus beaux moyens de transmettre des émotions, d'exprimer ce qu'on pense et cela sans forcément utiliser de mots. C'est la beauté de ces quelques notes qui peuvent éveiller tant de sentiments diverses. C'est pour cela que j'ai appris à jouer de la musique en premier lieu.

Ce premier album intitulé Valy Black a été pour moi l'occasion de travailler en équipe avec des personnes fantastiques, cela a été une grande source d'inspiration et une expérience unique en espérant que ce n'est que le début d'une longue aventure. Je remercie chaleureusement Criss, Lily et Dayana pour leur contribution essentielle à la réalisation de cet album ainsi que ma famille et mes autres amis qui m'ont soutenu tout au long de ces années. Pour tous ceux qui ont eu ou auront l'occasion d'écouter notre musique, je les en remercie d'y avoir prêté attention. La réalisation de ce projet fut une fantastique leçon de vie, sur l'humilité, l'abnégation. Mais le plus important, c'est d'avoir confiance en soi et de croire jusqu'au bout qu'il y a un moyen de parvenir au but que l'on s'est fixé. Alors avançons confiant dans nos vies et brillant sera l'avenir.

Haruo Kakinoki

 

Pour télécharger Valy Black Ep, vous pouvez aller sur iTunes

https://itunes.apple.com/fr/album/valy-black-ep/id598379962

Partager cet article

Repost 0
Published by Haruo Kakinoki - dans Chroniques CD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La musique de nos vies
  • La musique de nos vies
  • : Je m'appelle Haruo Kakinoki. Je suis un passionné de musique folk et rock, de voyages et de photographie, tellement que j'ai l'habitude de faire les trois en même temps. "La musique de nos vies", c'est tout cela, raconter les expériences musicales vécues à Paris, à Londres ou n'importe où la musique me conduira. http://www.facebook.com/pages/La-musique-de-nos-vies/162553580463879
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

Catégories

Liens